Saison musicale 2016

centre-art-contemporain-acmdcdm

En partenariat avec le Centre d’art contemporain « A cent mètres du centre du monde », cette saison musicale se veut être un rendez-vous pour les curieux désirant, comme nous, découvrir les nouveaux horizons de la création sonore de notre temps.

Nous vous convions, lors d’un concert mensuel, à la présentation d’œuvres et d’artistes aux esthétiques variées qui entrouvriront, le temps d’un concert, les portes de la création musicale contemporaine.

Mélomanes, curieux, soyez les bienvenus !

 

Avec le soutien de la Sacem

 



Saison musicale 2016 de l’Ensemble Flashback / Concert #8

Fa Cesario – « Negentropy Processing System », synthétiseur modulaire

recto_flyer_concert2_saisonmusicale_ef

 Dim. 18 décembre 2016 à 18h30 au Centre d’art contemporain « à cent mètres du centre du monde » (Perpignan)

Entrée 5 € / Adhésion annuelle 2€

Programme

Fa CESARIO :  » Negentropy Processing System », synthétiseur modulaire

NEGENTROPY PROCESSING SYSTEM est une réflexion, une dialectique, un rêve, un idéal, un travail qui touche au langage et aux nouvelles technologies de manière transversale.

« Je pense que l’influence de l’instrument (de l’outil)  par son utilisation quotidienne est centrale. C’est en repensant cet l’outil, l’instrument, de manière différente que nous pouvons favoriser l’apparition de singularités… Dans cette optique, j’utilise une interface de jeu unique développé en collaboration avec Undead Instruments : le Marp Eigth. Ce dernier permet des compositions complexes « improvisées » dans l’instant ; il s’agit d’un octuple arpégiateur « randomisé » et asynchrone ou le silence se trouve être la principale variable de programmation, les notes sont induites de façon aléatoire et générées par frottement, percussion, inertie etc. (…).

Fa Cesario

Peintre de vocation initiale et formé au piano classique au Conservatoire de Cannes, il mettra rapidement de coté son instrument et ses pinceaux pour construire une approche unique des systèmes ouverts en musique électronique. Là, le geste et l’erreur prennent une place motrice essentielle. Stochastique pour ce qui est des structures et bruitiste pour ce qui concerne les textures, son jeu insuffle de la vie dans des formes musicales jugées trop souvent froides et/ou inhumaines. Il se penche alors vers le circuit bending et tissera pendant une dizaine d’années des rhizomes de courts-circuits qui offrent une seconde vie à ses instruments modifiés. Sa pratique s’appuie sur une réflexion basée sur l’enjeu des nouvelles technologies et du langage et prend la forme d’un discours, d’une dialectique entre le son, le musicien et l’audience.

Depuis quelques années il joue sur un système modulaire digital équipé de modules uniques comme le MARP EIGHT (octuple arpégiateur désynchronisé ou le silence est la valeur principale de programmation) développé en collaboration avec Undead Instruments.

Collaborations musicales : Arno Paquotte, Michel Doneda, Laurent Rodz, Computer truck, Gol, Zbigniev Karkowski,Evil Moisture, Erik Minkinen (sister iodine), Antez, Error, Sam Rushton, Sensational, Kasper Toeplitz, Seiji Murayama, Hervé Boghossian, François Rossi, Guillaume Le Boisselier, Arnaud Michniak, etc.

Collaboration au théâtre et pour de la poésie sonore : Arno Callega, Jean-Jacques Viton, Liliane Giraudon, Sel Lenoir, Théâtre avec Kwaadbloed, Hubert Colas, Arcas, Claude Schmitz.

Ecoute(s) disponibles sur le soundcloud de Fa Cesario


Saison musicale 2016 de l’Ensemble Flashback / Concert #7

Mathieu Garrouste – « Inside the vortex », live electronic (40′)

saison_musicale_flyer_noir_recto

 Dim. 13 novembre 2016 à 18h30 au Centre d’art contemporain « à cent mètres du centre du monde » (Perpignan)

Entrée 5 € / Adhésion annuelle 2€

Programme

Mathieu GARROUSTE : « Inside the vortex », live electronic (40′)

Démarche plutôt bruitiste, mais aux antipodes des déferlantes de la Noise : des sons complexes, des souffles, des craquements, des sifflements, des bruissements, des silences, des cliquetis répétitifs très doux en forme de balise acoustique pour ce field recording abstrait.
Évocation d’espaces imaginaires évanescents, sans la moindre possibilité d’y raccrocher ses propres souvenirs sonores. C’est plutôt l’occasion d’engranger de nouvelles sensations qui deviennent vite de nouveaux souvenirs, une trace de plus dans la géologie de notre mémoire… (Guy Sitruck, site Jazz à Paris)

Mathieu Garrouste

Après avoir appris le saxophone, sa démarche est désormais orientée vers les musiques improvisées et expérimentales. A la recherche de nouvelles matières sonores, il détourne lecteurs de cassettes, platines vinyles, guitares et percussions de leurs usages traditionnels afin de générer des textures sonores à base de craquements, feedback, souffles, no-input…

Il est la moitié du duo Bandwidth avec le musicien Ayankoko. Plusieurs disques de leur travaux avec bandwidth feat. Gerri Jäger sont disponibles sur les labels H.A.K. et MOOZAC. Il est également membre du Trashvortex Electronic Ensemble dont un CD est disponible sur le label parisien Silicate.

Depuis 2009, il se produit à l’international : Les Instants Chavirés (Montreuil), Sutdio Loos (La Haye), OT301 (Amsterdam), Laboratorio Intra-Muros (Séville), Circuit Torçat (Barcelone), Café Central (Bruxelles), etc.

Collaborations et rencontres : Ayankoko, Bertrand Gauguet, Xavier Lopez, Laurent Pascal, Fanny Lasfargues, Gerri Jager, Lauren Rodz, Sébastien Bouhana, DDJ, Richard Comte, Romaric Sobac, Olivier Di Placido, Zoreil, Anton Mobin, Julie Rousse, Jean Marc Foussat, Raphael Vanoli, etc. + d’infos sur son site


Saison musicale 2016 de l’Ensemble Flashback / Concert #6

SM_Flashback_Concert6

 

Dimanche 12 juin à 19H30

Oeuvres de Denis Dufour, Alexander Vert et Olivier Marquès

Au Centre d’Art Contemporain “à cent mètres du centre du monde”
3, Avenue de Grande Bretagne – 66000 Perpignan

Entrée 5€  – Adhésion annuelle 2€

Programme 

  • Alexander VERT (France) : RÊVES pour gamelan, instruments traditionnels catalans, saxophone et électronique (2016) – 17′
  • Alexander VERT (France) : EL HUMAHUAQUEÑO pour instruments traditionnels catalans, saxophone, percussions et électronique (2010) – 17′
  • Denis DUFOUR (France) : TÙNGARA pour marimba et support audio (2015) – 6′
  • Olivier MARQUES (France) : CATALAN TRANCE pour instruments catalans, saxophone, percussions et électronique (2016) – 10′

Avec la participation de la classe de percussion du CRR de Perpignan Méditerranée et l’aimable collaboration de MùSIC – le musée des instruments de Céret pour le prêt du gamelan.


Saison musicale 2016 de l’Ensemble Flashback / Concert #5

SM2016-Concert5

Dimanche 15 mai à 18H30

Juan Francisco Ortiz, récital de guitare

Au Centre d’Art Contemporain “à cent mètres du centre du monde”
3, Avenue de Grande Bretagne – 66000 Perpignan

Entrée 5€  – Adhésion annuelle 2€

Programme

  • Manuel DE FALLA (Espagne) – HOMENAJE – LE TOMBEAU DE DEBUSSY (3-4′)
  • Heitor VILLA LOBOS (Brésil) – ETUDE NO.11, PRELUDIO NO.1 et NO.3
  • Léo BROWER (Cuba) – DANZA CARACTERISTICA, DIX ETUDES SIMPLES, CANTICUM, TARANTAS, ELOGIO A LA DANZA
  • Francis POULENC (France) – SARABANDE  (3′)
  • Eduardo GARRIDO (Espagne) – BALADA PARA UNA GUITARISTA DIFUNTA  (5′)

Juan Francisco Ortiz


Né à Paris, ses racines andalouses le familiarisent très tôt avec le flamenco qu’il commence à étudier dès l’acquisition de sa première guitare en 1961. Il sera l’élève de Ramon Cueto à l’Académie de Guitare de Paris, puis d’Ida Presti et Alexandre Lagoya ainsi que d’Andrés Segovia à Saint-Jacques de Compostelle. Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1972, il obtient le Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Musical en 1973. Nommé conseiller pédagogique par le Ministère des Affaires Culturelles, Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques, Médaille d’Argent de l’Académie des Arts, Sciences et Lettres, Croix d’Argent du Mérite et Dévouement français, « 21st Century Award of Achievement », Professeur « hors classe » au CRR de Perpignan, il poursuit une carrière de soliste international invité par de nombreux festivals dans de nombreux pays.


Saison musicale 2016 de l’Ensemble Flashback / Concert #4

SM2016-Concert4

 

Dimanche 10 avril à 19H

« La tête dans les étoiles », musique acousmatique

Oeuvres de Lucie Prod’homme, Denis Dufour, Agnès Poisson, Jean-Marc Duchenne, Jacques Diennet

Au Centre d’Art Contemporain “à cent mètres du centre du monde”
3, Avenue de Grande Bretagne – 66000 Perpignan

Entrée 5€  – Adhésion annuelle 2€

Programme

  • Jacques DIENNET (France) : LA PAIX DES ETOILES (2013) – 9’26
  • Jean-Marc DUCHENNE (France) : LES SONS D’ETERNEBRE : AUX CRATERES DE LUNE (2010) – 8’04
  • Agnès POISSON (France) : VENUS (2009) – 12’
  • Denis DUFOUR (France) : LA TERRE EST RONDE (2002) – 11’05
  • Lucie PROD’HOMME (France) : CYG X-1 FRAGMENT D’ETERNITE (2006) – 11’ (pour clarinette en sib et dispositif électroacoustique)

Programme détaillé à télécharger : Ici

Retour en images sur le concert

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Saison musicale 2016 de l’Ensemble Flashback / Concert #3

SM2016-Concert3

Vendredi 11 mars à 19H30

Gaspar Claus, violoncelle solo

Au Centre d’Art Contemporain “à cent mètres du centre du monde”
3, Avenue de Grande Bretagne – 66000 Perpignan

Entrée 5€  – Adhésion annuelle 2€

 

Gaspar Claus

Gaspar Claus est un infatigable passe-muraille n’ayant de cesse de re-configurer selon son bon plaisir les cartes d’Etat-major du monde de la musique. Violoncelliste tout-terrain qu’on pourrait qualifier d’héritier hérétique de l’exemplaire Tom Cora avec lequel il partage cet alliage du populaire et du savant, de la mélodie et du boucan ainsi qu’une gourmandise tous azimuts, il met sa technique hirsute au service de la joie pure d’être vivant, toujours ouvert à la surprise, avec cet élan humaniste dont il vient contaminer ses innombrables collaborations ( de Jim O’Rourke à Sufjan Stevens en passant par Rone et Angélique Ionatos). Musique improvisée (en compagnie de Keiji Haino ou de Serge Teyssot-Gay), musique contemporaine (avec Bryce Dessner) flamenco (Pedro Soler et Ines Bacan) ou pop (Barbara Carlotti, Peter Von Poehl), tout entre ses mains se transforme en exercice d’intensification du goût, d’éclatement des frontières. Musicien désentravé dont l’esthétique mouvante est une éthique de la flibusterie, de la contrebande et du partage, Gaspar Claus est aussi l’instigateur du « Festival permanent ». Cette grande confrérie invisible et éclatée se propose au delà de toute esprit de chapelle, de disséminer à travers le monde comme une idée de l’acte gratuit et spontané, une pensée de la création libre dont le geste s’invente à mesure qu’il se découvre. Une confrérie sans dogme ni hiérarchie, impossible à définir, à circonscrire, à capturer. Gaspar Claus, est de ces musiciens pour qui la musique est avant tout la manifestation d’une présence au monde et une célébration ininterrompue de ces vieilles valeurs désuètes et pourtant ô combien subversives que sont l’amitié, la réinvention du vivre-ensemble, la violence du plaisir. Valeurs qu’il exalte d’ailleurs avec les violonistes Carla Pallone et Christelle Lassort en compagnie desquelles il a fondé Vacarme, trio engagé avec la même ferveur au côté d’artistes tels que Rover ou Stranded Horse que dans l’interprétation sauvageonne de compositeurs contemporains.

Pour + d’infos : le site et le soundcloud de Gaspar Claus

Retour en images sur le concert

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Saison musicale 2016 de l’Ensemble Flashback / Concert #2

SM2016-Concert2

Dimanche 14 février à 18H

Hervé Boghossian & diffusion d’une pièce d’André Dion

Au Centre d’Art Contemporain “à cent mètres du centre du monde”
3, Avenue de Grande Bretagne – 66000 Perpignan

Entrée 5€  – Adhésion annuelle 2€

Programme

  • Hervé BOGHOSSIAN (France) – AZALEA ON THE EDGE OF STEEL pour guitare acoustique – pièce hommage à John Fahey  (2015) – 39’. Extrait sonore
  • André DION (France) – ACOUSMIE INDO-EUROPEENNE – 3 ème mouvement – pièce électroacoustique pour huit haut-parleurs (200 – 10’30 »

Avec les voix, par ordre d’entrée, de Madeleine Boucher (français-occitan),  incipit du texte sur Cùchulainn, et Pierre-Yves Lambert (en ancien irlandais ou « gaulois »), extrait de Táin Bó Cúalnge.

Hervé Boghossian

Hervé Boghossian est guitariste, multi-instrumentiste (électronique, banjo, harmonica, etc.), auteur-compositeur-improvisateur et interprète de musique expérientielle, du folk au minimalisme acoustique, en passant par l’électroacoustique/électronique et le free noise rock.

Depuis 1999, il tourne en Europe, aux USA, ainsi qu’au Japon. Il a notamment collaboré avec : David Grubbs (us), Tetuzi Akiyama (jp), Günter Müller (ch), John Tilbury & Eddie Prévost (AMM, uk), Jean-François Laporte (ca), Yann Gourdon (du groupe France), etc. pour des projets discographiques et sur scène.  Il a également partagé l’affiche avec Fourcolor (jp), Jozef Van Wissem (pb), Radian (at), William Tyler (Lambchop, us), Dj Olive (us), Frank Bretschneider (ger), Powerdove et a joué dans des lieux tels que le GRIM, L’Embobineuse, Data (Marseille), Grand Palais (Paris), les Instants Chavirés (Montreuil), au Festival La Batie & à la Cave 12 (Genève), le Cafe Oto (Londres) les Ateliers Claus (Bruxelles) le Tonic (NY), le Loop-Line (Tokyo), etc.

Il a publié son premier album « rvb » sur son ancien label LIST (2001-2005), « Mouvements » sur le label d’Alva Noto Raster-Noton (ger), Plateformes* sur (1.8) sec.records (ca), « Archi.Texture » sur Cathnor (uk), Harsh (RVBmusic en digital) ainsi que quelques morceaux sur diverses compilations.

Pour + d’infos : le site d’Hervé Boghossian


Saison musicale 2016 de l’Ensemble Flashback / Concert #1

SM2016-Concert1

Dimanche 17 janvier à 18H

Ayankoko & Mathieu Garrouste solo, concert de musique improvisée

Au Centre d’Art Contemporain “à cent mètres du centre du monde”
3, Avenue de Grande Bretagne – 66000 Perpignan

Entrée 5€  – Adhésion annuelle 2€

Ayankoko (computer music)

David Vilayleck aka Ayankoko, est un musicien éclectique, il a étudié la musique gnawa de 2004 à 2008 au Maroc avec les grands maitres du styles, M.Bakbou, la famille Boussou ou la famille Guinia. Projets de fusion jazz gnawa à Casablaca avec le gnawa Amam.

David a joué et enregistré avec Serge Lazarevitch ( création tribute to Hendrix). A joué avec Fred Poncet, Joel Allouche, Franck Nicolas, Mario Canonge (Jam à Montpellier, Mandala, Station Mir), Souriba Kouyaté, John Tchicai , Jerome Dufour, Sam Mastorakis, Fred Leger, Gautier Garrigue, Renaud Gensane, Juan Martin, Steeve Laffont, Davy Grademange, Alex Velasco, Hugues Mayot, Enrique Otte, Anton Mobin…

Il porte également des projets de free jazz ou musiques improvisées et électronique avec les musiciens hollandais Raphael Vanoli, Gerri Jager , Jasper Stadthouders, et le pianiste français et musicien électronique Xavier Lopez , festival Trouw à Amsterdam, Zaal 100, Loos Foundation à Lahaye, résidence à l’institut sonore le Steim… I l Collabore avec le groupe de jazz expérimental Engelstiere et le guitariste Gido Ott (Can) à Berlin, le Reform Art Orchestra à Vienne, avec les musiciens autrichiens Fritz Novotny (sax) , Yedda chun Lin, Margaret Unknown.

David initie en 2004 le projet solo de musique improvisée électronique et instrumentale Ayankoko ainsi que le netlabel AyanRecords (2008). Depuis, diverses scènes, performances et festivals en Europe (France, Allemagne, Espagne, Hollande, Suisse, Autriche, Belgique, Pologne, Slovénie,Tchéquie, Serbie, Croatie, Hongrie) ainsi qu’à New York en 2012 (the Stone, East Village avec la violoncelliste Valerie Kuehne).

Pour + d’infos : le site et le soundcloud d’Ayankoko

Mathieu Garrouste (dispositif électroacoustique)

Après avoir appris le saxophone au Conservatoire de Perpignan, sa démarche est désormais orientée vers les musiques improvisées et expérimentales. A la recherche de nouvelles matières sonores, il détourne lecteurs de cassettes, platines vinyles, guitares et percussions de leurs usages traditionnels afin de générer des textures sonores à base de craquements, feedback, souffles, no-input. Il utilise également des techniques de jeux étendues avec le saxophone pour créer des sonorités proches des sons électroniques, ainsi qu’une vision plus physique de l’instrument dans des registres extrêmes (Strange Meat : duo avec Mathieu Calléja).

Depuis 2009, il se produit à l’international : Les Instants Chavirés (Montreuil), Sutdio Loos ( La Haye), OT301 (Amsterdam), Laboratorio Intra-Muros (Séville), Circuit Torçat (Barcelone), Café Central (Bruxelles), etc.

Collaborations et rencontres : Bertrand Gauguet, Xavier Lopez, Laurent Pascal, Fanny Lasfargues, Gerri Jager, Lauren Rodz, Sébastien Bouhana, DDJ, Richard Comte, Romaric Sobac, Olivier Di Placido, Zoreil, Anton Mobin, Julie Rousse, Jean Marc Foussat, Raphael Vanoli, etc.

Pour + d’infos : le site et le soundcloud de Mathieu Garrouste

Publicités